La retraite pour une femme au foyer n'ayant jamais travaillé

Retraite d'une femme au foyer : le point
Ce qu'il faut savoir sur la retraite d'une femme au foyer

Après la naissance d’un enfant, certaines femmes choisissent d’arrêter de travailler. Il y en a aussi celles qui n’ont jamais travaillé pour s’occuper de leurs foyers. Une femme au foyer peut-elle alors prétendre une pension à la retraite ? Quelles sont les conditions à remplir pour augmenter ses revenus à la retraite ? Ces points seront mis en exergue dans cet article.

Quel type de retraite pour une femme au foyer n’ayant jamais travaillé ?

Théoriquement, la pension de retraite est attribuée aux travailleurs qui ont cotisé. Pour en bénéficier, il est indispensable de valider entre 161 à 172 trimestres, selon l’année de naissance. Depuis 1972, les femmes au foyer peuvent aussi bénéficier d’une retraite grâce à quelques dispositifs mis en place par l’État.

L’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF)

L’assurance vieillesse des parents au foyer figure parmi les prestations familiales attribuées aux parents qui décident de s’occuper de leurs enfants. En d’autres termes, elle permet aux femmes au foyer de profiter d’une ressource financière à l’âge de retraite sans être obligées de verser une cotisation. Plus concrètement, les bénéficiaires pourront toucher une pension de retraite calculée au SMIC.

Pour être éligible à l’assurance vieillesse des parents au foyer, il est impératif de remplir quelques conditions, notamment :

  • Bénéficier de certaines prestations familiales (la prestation d’accueil du jeune enfant, la prestation partagée d’éducation de l’enfant ou l’allocation journalière de présence parentale),
  • Avoir une ressource financière n’excédant pas les 24 697 € pour un enfant,
  • Être mère de deux enfants au minimum.

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

Également appelée « minimum vieillesse », l’allocation de solidarité aux personnes âgées s’adresse aux personnes qui respectent un plafond de revenus de :

  • 10 836 € pour une personne seule,
  • 16 824 € pour un couple.

Pour une femme au foyer qui n’a jamais travaillé, sachez que toutes les ressources financières telles que les pensions alimentaires ou les allocations de l’adulte handicapé sont prises en compte dans le calcul du plafond de ressources.

Retraite pour femme au foyer : quel montant ?

Pour les femmes qui ont choisi de mettre de côté leur carrière professionnelle, le montant de leur pension de retraite va généralement dépendre de leur situation.

Combien touche une femme au foyer qui n’a jamais travaillé ?

Le montant de retraite d’une femme au foyer qui n’a jamais travaillé est variable :

  • L’ASPA peut, par exemple, osciller entre 868,20 € et 1 347 € pour une mère au foyer, selon sa situation matrimoniale (célibataire ou en couple).
  • Quant à l’AVPF, son montant est fixé à 642,93 € depuis janvier 2020.

Retraite de femme au foyer : est-il possible de toucher une retraite plus importante ?

Certaines femmes qui n’ont jamais travaillé estiment qu’elles n’ont droit qu’à une petite retraite. Sachez que sous certaines conditions, elles peuvent profiter d’une majoration :

  • Depuis la reforme de la retraite en 2010, les parents âgés de 65 ans, qui se sont occupés d’un enfant handicapé, bénéficient d’une retraite à taux plein.
  • Les mères au foyer d’un enfant né avant le 1er janvier 2010 peuvent aussi prétendre à une majoration de leur retraite.

En cas de décès du conjoint, vous devez savoir que les femmes au foyer peuvent aussi bénéficier d’une pension de réversion.

Retraite pour femme au foyer n’ayant jamais travaillé : quelles démarches ?

Pour profiter d’une allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), les femmes au foyer qui n’ont jamais travaillé doivent impérativement déposer une demande auprès de la mairie. Cette démarche est obligatoire pour faire partie des bénéficiaires de ce type de retraite.

Pour les mères de famille qui sont restées inactives, les formalités administratives doivent être effectuées avant l’âge de 65 ans. De cette manière, elles pourront profiter d’un versement d’une pension dès qu’elles atteignent l’âge exigé pour en être éligibles.

Contrairement aux idées reçues, les femmes qui n’ont jamais travaillé peuvent prétendre à une retraite de femme au foyer. Sachez que l’ASPA s’adresse également aux ressortissants étrangers qui vivent sur le territoire français depuis plus de 10 ans.

Partagez cet article: