Directives anticipées : ce qu’il faut savoir

Directives anticipées
Femme écrivant une directive pour anticiper les maladies

Faites connaître vos volontés concernant les soins qui vous seront apportés en fin de vie en rédigeant vos directives anticipées. Ainsi, vous êtes certain de pouvoir être entendu si une décision difficile devait être prise. ABC Senior vous indique tout ce qu’il faut savoir avant de rédiger ces directives anticipées.

Qu’est ce que des directives anticipées ?

Les directives anticipées sont des directives données à l’avance par une personne concernant ses souhaits en fin de vie. Elles permettent à la personne de faire connaître son choix en cas de décision médicale importante si elle ne peut le faire de vive voix de part son état. Ces directives anticipées se présentent sous la forme d’un document écrit.

Si vous n’avez pas rédigé de directives anticipées, vos proches seront interrogés par les médecins afin de pouvoir estimer quels types de décisions vous souhaiteriez prendre. Si vous avez désigné une personne de confiance par écrit, c’est elle qui sera entendue. Sachez qu’elle peut être désignée par vos soins à tout moment.

Qui est concerné par les directives anticipées ?

Toute personne majeure peut rédiger ses directives anticipées.

Si cette personne est sous tutelle, elle peut également le faire mais devra obtenir l’accord du juge ou du conseil de famille s’il y en a un.

Comment sont-elles utilisées ?

Les directives anticipées sont consultées lorsque la personne concernée est dans l’une des situations suivantes :

  • En cas de maladie grave et incurable en phase terminale,
  • En cas d’accident grave ayant provoqué des dommages irréversibles engageant le pronostic vital.

À moins que la situation ne présente une urgence vitale, comme lors d’un arrêt cardiaque nécessitant une réanimation, les médecins consulteront les directives anticipées laissées par la personne si celle-ci ne peut exprimer ses volontés.

Ces directives leur indiqueront ainsi s’ils peuvent ou non :

  • Arrêter ou limiter un traitement en cours,
  • Vous transférer au service réanimation,
  • Vous mettre sous respiration artificielle,
  • Réaliser une intervention chirurgicale,
  • Soulager vos souffrances, même si cela mène au décès.

Comment rédiger des directives anticipées ?

Les directives anticipées doivent être rédigées à la main sur un papier libre et remplir les conditions suivantes :

  • Être datées
  • Être signées par la personne,
  • Faire apparaître clairement le nom et le prénom de la personne,
  • Faire apparaître le lieu et la date de naissance de la personne.

Pour vous aider dans la rédaction de ce document, vous pouvez utiliser un modèle téléchargeable en ligne ou demander conseil à votre médecin de famille. Deux modèles vous seront proposés :

Si vous n’êtes pas dans la capacité de rédiger à la main vos directives anticipées vous pouvez faire appel à deux témoins et à un rédacteur. L’un des témoins peut également rédiger le document. Les témoins et le rédacteur devront indiquer leur nom, prénom et rôle sur le document et fournir une attestation à joindre avec les directives anticipées.

Vous pouvez à tout moment revenir sur vos décisions anticipées. Le document le plus récent sera celui pris en compte.

Que se passe t-il une fois les directives anticipées rédigées ?

Si la situation le requiert, les médecins chercheront à connaître vos volontés et demanderont vos directives anticipées. En les communiquant au plus grand nombre vous vous assurez qu’elles soient consultées facilement et rapidement.

Le partage des directives anticipées

Une fois vos directives anticipées couchées sur papier, il est important qu’elles soient connues et facilement accessibles en cas de besoin puisque, rappelons-le, elles seront recherchées si vous n’êtes plus en état de communiquer.

Ainsi, il est conseillé d’avertir votre médecin et de lui confier le document qui sera joint à votre dossier médical. Il pourra ainsi les utiliser en cas de problème. Si vous êtes résident dans un établissement médico-social ou si vous êtes hospitalisé, communiquez leur également vos directives anticipées. N’hésitez pas également à les confier à vos proches.

La durée de validité

Tant que vos directives anticipées n’ont pas fait l’objet d’une modification ou d’une annulation, elles restent valables tout au long de votre vie.

Si au cours de votre vie, vous souhaitez opérer des modifications, n’hésitez pas à la faire rapidement et à faire connaître ces changements.

Partagez cet article: