Quelles différences entre assurance décès et assurance obsèques ?

Différence entre assurance décès et obsèques
Assurance

Telle qu’on la connaît, l’assurance assure une double mission : économique et sociale. Pour certains, elle symbolise la sécurité, tandis que pour d’autres, elle prend surtout la forme d’une épargne. En France, il existe plusieurs types d’assurances adaptées aux besoins de tout un chacun. Parmi celles-là, on cite l’assurance décès et l’assurance obsèques, qui sont très souvent confondues. Quelles sont les particularités de ces offres ? Quels sont leurs modes de fonctionnement ? Nous faisons le tour de ces différents points, afin d'éviter la confusion et de vous aider à opter pour l’offre qui vous convient le mieux.

Assurance décès et assurance obsèques : quelles différences ?

On a souvent tendance à confondre l’assurance décès et l’assurance obsèques. Cela est tout à fait compréhensible, étant donné que toutes deux se retrouvent dans la catégorie des assurances vie. Les principes demeurent les mêmes, mais, la différence réside surtout au niveau de la forme et des objectifs.

L’assurance décès

Presque identique à l’assurance vie, l’assurance décès est plus qu’un simple capital financier versé aux proches du défunt ou de la défunte. Elle peut également englober (selon les contrats) :

  • Le financement des obsèques,
  • Les créances,
  • Les droits de succession.

En d'autres termes, l'assurance décès va permettre à la famille du défunt de recevoir une rente régulière, et donc d'être à l'abri du besoin.

L’avantage de ce type d’assurance réside dans le fait que le souscripteur est libre de définir le montant du capital, ainsi que la durée du contrat. De plus, le capital décès, aussi connu sous le nom rente, peut être départagé entre deux, voire plusieurs personnes.

L’assurance obsèques

L’assurance obsèques permet aux proches de s’acquitter de toute charge liée à un décès. Ce type de garantie accorde à quiconque la possibilité d’organiser à l’avance ses propres funérailles.

 Comme son nom l’indique, l’assurance obsèques est donc une prestation précise et limitée. En effet, elle concerne, entre autres, les coûts afférents :

  • À la création de la sépulture,
  • Aux démarches administratives,
  • À la crémation,
  • Et à l’inhumation.

Les frais facultatifs, tels que le toilettage mortuaire et la réalisation de faire-part, seront également pris en charge par l’assureur. 

Important : en plus de couvrir les frais liés aux obsèques, cette assurance peut également couvrir l'organisation. L'assuré peut en effet préparer préalablement ses obsèques, ce qui soulage la famille d'un tel fardeau.

Le fonctionnement d’une assurance décès

Il est important de préciser que les réglementations fiscales sont les mêmes pour une assurance décès et une assurance obsèques. Par contre, dans le cas d’un contrat d’assurance décès, le souscripteur doit choisir entre 3 formules :

  • L’assurance décès vie entière, dont le capital sera versé à la personne bénéficiaire au moment du décès.
  • L’assurance décès temporaire (prévoyance pure) définit à l’avance la durée de la police. Si le souscripteur décède avant la fin du délai, le capital sera versé aux proches.
  • L’assurance solde restant dû s’apparente davantage à un emprunt hypothécaire.

L’assurance décès offre les mêmes modes de versement qu’une assurance obsèques. Pour ce qui est des garanties, de nombreuses options sont possibles. La rente éducation et la rente de conjoint survivant en font partie. Pour vous aider à trouver la formule idéale, le mieux est d'en parler à professionnel, et de comparer les offres qui vous sont faites.

Les spécificités de l'assurance obsèques

Pour l’heure, on dénombre deux formes de contrat d’assurance obsèques :

  • Le contrat en capital,
  • Le contrat en prestations.

Le souscripteur a le choix entre un versement unique, périodique et viager. 

Le contrat en capital

L’assureur prend uniquement en charge le coût de la cérémonie. Il lui incombe de désigner le bénéficiaire, qui peut être soit un proche du défunt, soit une entreprise de pompes funèbres.

L’assurance en capital est en quelque sorte un contrat d’épargne.

Le contrat en prestations

Le contrat en prestations est plus intéressant dans le sens où il concerne l’organisation globale et le financement des funérailles.

De son vivant, le souscripteur a l’opportunité de fixer lui-même tous les détails, depuis les obsèques jusqu’à l’inhumation. Mieux encore, il peut tout personnaliser selon ses souhaits. Il faut savoir que le contrat d’assurance en prestations est régi par une nouvelle loi, publiée en juillet 2013.

Il faut l’admettre, les notions d’assurance obsèques et d’assurance décès restent souvent ambiguës. Pourtant, ce sont deux choses bien différentes. La preuve, elles n’ont ni la même finalité ni la même forme. Chacun est libre de choisir le type d’assurance le mieux adapté à ses besoins ainsi qu’à ses revenus. Lisez cet article si vous souhaitez vous informer sur l’assurance prévoyance pour personnes âgées.

Partagez cet article: