Assurance et garantie dépendance : en quoi ça consiste ?

Signature d'une assurance dépendance
Le point sur l'assurance dépendance

Afin de vous préparer à une possible dépendance future et aux conséquences financières parfois très lourdes pouvant l’accompagner, vous pouvez souscrire à une assurance dépendance. Ce contrat d’assurance pour senior garantit notamment le versement de rentes régulières en cas de dépendance avérée du souscripteur. Si vous craignez que la dépendance ne devienne un vrai frein financier pour votre avenir, mieux vaut vous protéger sur ce point.

Qu’est ce que l’assurance dépendance ?

Si l’éventualité d’une perte d’autonomie due au vieillissement, à une maladie ou à un accident vous effraie, votre assureur peut vous proposer un contrat d’assurance dépendance. Cette solution d'assurance vous aidera à faire face financièrement si vous devenez dépendant dans les années qui viennent.

L'assurance dépendance peut vous offrir différentes protections :

  • Elle prévoit des versements de rentes mensuelles lorsque l’assuré est diagnostiqué dépendant, quel que soit le montant des aides touchées par celui-ci en parallèle.
  • Elle donne également accès à des services d’assistance, d’information, de prévention et de conseil à l’assuré, mais aussi à ses proches.
  • Certaines assurances prévoient même le versement d’un capital pouvant aller jusque 5.000 euros. Ce capital peut aider le client à adapter son logement, pour garantir son maintien à domicile dans les meilleures conditions possibles.

Cette assurance peut vous permet de bénéficier d'un complément qui peut se révéler primordial si votre retraite est modeste et que l’APA (Allocation Personnalisée pour l’Autonomie) est insuffisante pour couvrir vos besoins en cas de dépendance.

Comment choisir son assurance dépendance ?

De nombreux assureurs proposent des contrats d’assurance dépendance, mais il n’est pas toujours facile de faire son choix et de souscrire à un contrat dont on ne comprend pas toutes les conditions et garanties. Laissez-nous vous guider sur ce point :

Assurance pour dépendance partielle ou totale ?

Il existe deux types d’assurance dépendance :

  • Celle qui couvre la dépendance partielle,
  • Celle qui couvre la dépendance totale.

La dépendance partielle concerne les personnes n’ayant besoin d’une aide à domicile qu’à certains moments de la journée. C’est une dépendance plus répandue, et donc plus susceptible de survenir à long terme. Cela rend les cotisations de votre garantie dépendance plus coûteuses par rapport aux montant des rentes perçues en cas de dépendance avérée.

La dépendance totale concerne quant à elle les personnes ayant besoin d’une assistance tout au long de la journée. La dépendance totale étant moins répandue, et donc moins susceptible de survenir, la cotisation est souvent plus intéressante, compte tenu des versements plus importants qui seront réalisés si la dépendance se produit. Vous risquez cependant de cotiser pendant plusieurs années pour une situation qui n'arriverait jamais. Il s'agit donc bien d'une assurance, et en aucun cas d'un placement.

À vous de définir en fonction de votre budget et de vos besoins, la couverture qui vous semble la plus intéressante et la plus sécurisante pour votre avenir. N’hésitez pas à comparer les tarifs et les garanties auprès de différents assureurs.

L’évaluation du niveau de dépendance

Tous les assureurs n’évaluent pas de la même manière le niveau de dépendance. La plupart se réfèrent, tout comme l’APA, à la grille Aggir. D’autres se basent sur le nombre d’actes de la vie quotidienne qu’un assuré ne peut plus accomplir sans aide.

Cette évaluation est importante car elle peut modifier le niveau de garantie et le montant des cotisations et des rentes versées en fonction de l’assureur. Vérifiez donc toujours les critères d'évaluation d'un assureur, pour déterminer lequel est le plus raisonnable et le moins sélectif dans ses versements.

Le label GAD Assurance Dépendance

Pour aider les assurés dans leur choix de contrat, les assureurs ont créé le label GAD Assurance Dépendance qui garantit la clarté et le niveau des garanties des contrats.

Ce label promet une Garantie Assurance Dépendance de qualité, adaptée à la prise en charge d’une dépendance lourde répondant aux cas suivants :

  • L’assuré ne peut pas réaliser seul quatre des cinq actes essentiels de la vie quotidienne (AVQ), définis par le label.
  • L’assuré a perdu des fonctions cognitives et a besoin d’une surveillance et d’un accompagnement quotidien pour la réalisation d’au moins deux des cinq AVQ.
  • L’assuré ne peut pas réaliser seul trois des cinq AVQ et a perdu des fonctions cognitives.

Si l’assuré entre dans l’une de ces catégories, la Garantie d’Assurance Dépendance prévoit, dés le premier jour de dépendance, le versement d’une rente mensuelle d’au minimum 500 euros.

Cette garantie est viagère, ce qui signifie que l’assureur ne peut résilier le contrat, quelle que soit la date à laquelle la dépendance lourde définitive est reconnue (à la condition que l’assuré ait versé ses cotisations).

À savoir : si l’assuré interrompt le paiement de ses cotisations durant le contrat, et sous réserve qu’il ait cotisé un certain nombre d’années, le label garantit le maintien partiel de la garantie prévue en cas de dépendance lourde.

Qui peut bénéficier d’une assurance dépendance ?

Vous ne pouvez souscrire à une assurance dépendance que si vous n’êtes pas reconnu dépendant.

Si vous êtes autonome et que vous souhaitez bénéficier de cette couverture, il est conseillé d’y souscrire le plus tôt possible, idéalement autour de 60 ans. Les cotisations étant plus élevées lorsque vous êtes plus âgé, elles seront moins difficiles à absorber dans votre budget mensuel.

Si vous êtes âgé de plus de 70 ans, certains assureurs peuvent refuser de vous assurer. À partir de 75 ans, vous ne pourrez plus souscrire à une assurance dépendance. Si vous êtes jeune retraité et que vous vous inquiétez pour votre future dépendance, mieux vaut donc réfléchir à cette solution avant qu'il ne soit trop tard.

Partagez cet article: