La mise en place de soins palliatifs

Principe des soins palliatifs
Soins palliatifs

La fin de vie est une étape pénible psychologiquement et physiquement. La mise en place de soins palliatifs a pour but de soulager le patient et son entourage durant cette étape, afin d’assurer une fin de vie dans les meilleures conditions possibles. ABC Senior détaille pour vous ce dispositif médical pour répondre à toutes vos questions.

Le principe des soins palliatifs

Les soins palliatifs sont un dispositif médical qui permet l’accompagnement des personnes en fin de vie ainsi que celui de leur entourage.

L’objectif de ce dispositif est de soulager physiquement et émotionnellement le patient et de préparer son entourage au deuil. Les soins palliatifs sont mis en place lorsque le patient est atteint de :

  • Une maladie grave incurable en phase terminale,
  • Un accident grave aux dommages irréversibles engageant le processus vital,
  • Un vieillissement avancé ne laissant à la personne que peu de temps avant le décès.

Les soins palliatifs pour le patient

Le patient est au cœur des soins palliatifs mis en place. Ils ont pour but dans un premier temps de soulager les douleurs s’il y en a. Dans un second temps, un accompagnement psychologique sera mis en place afin de réduire les angoisses et la dépression liées à l’état de santé du patient et à sa situation.

L’objectif est d’améliorer la qualité de vie du patient jusqu’à ses derniers instants physiquement et psychologiquement. Parallèlement à ses soins particuliers, des soins de confort seront prodigués au patient pour encore mieux répondre à cet objectif. Ils englobent  la toilette et l’aide à l’alimentation notamment.

Les soins palliatifs pour la famille du patient

La famille du patient est également incluse dans la mise en place des soins palliatifs.

L’équipe qui suit le patient suit aussi ses proches afin de les préparer au mieux au deuil et de leur apporter un maximum de soutien psychologique.

Le déroulement des soins palliatifs

Dans un premier temps, le corps médical se réunit afin de statuer de l’état de santé du patient et décider s’il est temps de mettre en place des soins palliatifs. Si la décision est prise, cela signifie l’arrêt des traitements, hormis ceux visant à soulager le patient.

Ainsi, la douleur sera toujours prise en charge et évaluer quotidiennement afin d’adapter le traitement aux besoins du patient pour lui assurer un maximum de confort. Le suivi par un psychologue sera demandé afin d’accompagner le patient en fin de vie dans le processus. Il pourra prescrire des médicaments anxiolytiques et des antidépresseurs si nécessaire.

Tous les médicaments non indispensables et provoquant des effets secondaires indésirables seront arrêtés. Les symptômes gênants seront quant à eux atténuer à l’aide de molécules adaptées pour empêcher les vomissements ou les problèmes respiratoires par exemple.

Les soins palliatifs à domicile

Les soins palliatifs sont prodigués en milieu hospitalier mais peuvent aussi être mis en place au domicile du patient ou chez l’un de ses proches s’il le souhaite. L’avantage de ce transfert étant que le patient peut retrouver un cadre familier et être plus entouré par ses proches. Cela lui permet de passer ses derniers jours avec ceux qu’ils aiment et dans un environnement qu’il affectionne.

Les conditions de mise en place de soins palliatifs

La mise en place de soins palliatifs à domicile n’est possible qu’avec l’accord de l’équipe soignante. Elle va analyser la demande du patient en se basant sur les points suivants notamment :

  • S’assurer que l’état psychologique du patient et de ses proches le permette.
  • S’assurer de l’investissement d’au moins un des proches du patient.
  • S’assurer qu’aucun symptôme dit gênant n’oblige le malade à être sous surveillance médicale constante.
  • S’assurer que le logement est adaptable au projet.

Les ressources nécessaires

Une fois le projet de retour au domicile validé, l’équipe soignante va évaluer les besoins du patient et recenser les aides disponibles, pour définir toutes les ressources nécessaires au projet telles que :

  • Le matériel médical (lit médicalisé par exemple),
  • L’aide à domicile,
  • L’intervention du médecin traitant.

Le médecin traitant aura un rôle clé dans le maintien à domicile du patient durant ses soins palliatifs. Il devra assurer le suivi clinique et prescrire l’intervention d’autres professionnels comme un infirmier à domicile ou un masseur kinésithérapeute. La coordination, le suivi et l’anticipation sont les maitres mots des soins palliatifs à domicile pour assurer une fin de vie dans les meilleures conditions possibles au patient.

Partagez cet article: