Prise en charge de la maladie d’Alzheimer : quelles solutions ?

Solution pour la maladie d'Alzheimer
Alzheimer senior

Apprendre qu’un proche est atteint de la maladie d’Alzheimer est souvent une lourde épreuve pour les proches. Il arrive que la famille soit dans le déni et a du mal à s’occuper des malades. Pour faire face à la maladie d’Alzheimer, il est indispensable de bien connaître la pathologie, de trouver des solutions pour prendre en charge les malades et d’accompagner les proches. Découvrez ces différents points dans cet article.

Maladie d’Alzheimer : ses symptômes et son traitement

La prise en charge de la maladie d'Alzheimer débute par le diagnostic précoce de la maladie. En diagnostiquant la pathologie dès l’apparition des premiers symptômes d’Alzheimer, il est tout à fait possible de maintenir à domicile le malade.

L'admission en maison de retraite ou tout autre établissement spécialisé n'est indispensable qu'au cas où l'état du malade se dégénère. Il se peut aussi que les personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer ont besoin de soins médicaux spécifiques.

Quels sont les symptômes de la maladie d’Alzheimer ?

Le trouble cognitif est le signe avant-coureur de la maladie d’Alzheimer. Il se manifeste en général par :

  • L’incapacité de se souvenir des évènements récents,
  • La désorientation,
  • Le problème du langage,
  • L'incohérence des idées,
  • Le trouble du comportement.

Dès l’apparition de ces symptômes d’Alzheimer, il est préférable de consulter un médecin afin de bénéficier d’une prise en charge. 534 consultations mémoire sont implantées sur tout le territoire afin d’aider les malades et leurs proches à mieux s’informer sur la maladie.

Quel est le traitement de l’Alzheimer ?

Pour ce qui est du traitement de l’Alzheimer, aucun soin curatif n’a été découvert jusqu’à ce jour. Les médicaments permettent essentiellement de ralentir l’aggravation de la maladie. Ils sont aussi prescrits pour  lutter contre la dépression et l’anxiété.

De nombreux professionnels médicaux peuvent aussi intervenir pour aider les malades d’Alzheimer à avoir un train de vie relativement normal en dépit de leur état de santé.

Pour améliorer la qualité de vie des malades, un aide à domicile peut intervenir pour la préparation des repas et l’entretien du domicile. Dans les cas plus graves, la prise de médicament est indispensable pour atténuer les troubles comportementaux.

Il arrive aussi qu’une prise en charge psychologique soit nécessaire pour soutenir les malades. Des prestations comme les massages, l’orthophonie, la stimulation du cerveau… peuvent également être dispensées pour que les malades puissent continuer à vivre normalement.

Plan d’Alzheimer : une meilleure prise en charge des malades d’Alzheimer

Près de 1 200 000 personnes âgées seraient atteintes de la maladie d’Alzheimer d’ici 2020 d’après une enquête réalisée par un institut spécialisé en sondage.

Le plan Alzheimer 2008-2012 a permis de mettre en place des structures d’accueil pour les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer

  • En 2016, les EPHAD ont accueilli plus de 725 000 résidents. Près de 20 % d’entre eux sont touchés par la maladie d’Alzheimer.
  • Des accueils du jour ont été aussi créés sur tout le territoire afin d’alléger le quotidien des familles. La mise en place de ces établissements est une alternative aux soins à domicile.

Rallongé jusqu’en 2019, le plan Alzheimer prévoit d’installer des centres d’expertises pour la maladie d’Alzheimer. Ces établissements auront pour principale mission d’offrir une meilleure prise en charge aux malades qui sont dans un stade avancé, mais aussi de dispenser des formations pour que les proches puissent mieux connaître la maladie.

Comment soutenir les proches des malades d’Alzheimer ?

Vivre au quotidien avec un proche atteint de la maladie d’Alzheimer n’est pas facile pour la famille. Pour que les proches puissent surpasser leur mal-être, des plateformes d’accompagnement et de répit ont été mises en place sur tout le territoire hexagonal. Ces établissements ont pour missions :

  • D’offrir des soutiens psychologiques aux proches des malades : il peut s’agir d’une consultation individuelle ou d’une rencontre (partage d’expérience, séances d’informations sur la maladie d’Alzheimer,
  • De permettre aux aidants familiaux d’avoir du temps libre, de déléguer les soins des malades à d’autres personnes.

Le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer est très important pour garantir une meilleure prise en charge des malades. Lisez cet article pour vous informer sur les examens à faire pour dépister cette maladie.

Partagez cet article: