Profiter de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

Allocation Personnalisée d'Autonomie
Profiter de l'APA

La perte d’autonomie d’une personne âgée entraîne de nombreuses dépenses, que ce soit en soins ou en services à domicile, ou dans le cadre du recours à un établissement spécialisé. L’Allocation Personnalisée d’Autonomie, APA, permet justement la prise en charge d’une partie de ces dépenses, sous certaines conditions. Vous souhaitez profiter de l'APA, pour vous ou pour l'un de vos proches en situation de dépendance ? ABC Senior vous dit tout.

En quoi consiste l’APA ?

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie ou APA est une allocation versée par le Conseil Départemental.

Elle a pour objectif d’aider financièrement une personne âgée reconnue dépendante, dans son maintien à domicile ou dans son placement dans un établissement médico-social, comme un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes).

L’APA à domicile

Si la personne âgée dépendante souhaite être maintenue à domicile, l’APA permettra le paiement d’une partie ou de l’ensemble des dépenses nécessaires comme une aide à domicile.

Cette allocation peut également être versée si le bénéficiaire habite chez un membre de sa famille, dans une résidence autonomie (ex-logement-foyer) ou dans un établissement médico-social d’une capacité d’accueil inférieure à 25 personnes.

L’APA en établissement

Si la personne âgée dépendante préfère être placée dans un établissement médico-social accueillant plus de 25 personnes, l’APA finance la totalité ou une partie du tarif dépendance facturé au bénéficiaire.

Elle permet donc à une personne âgée dépendante de profiter des meilleurs soins et de la meilleure prise en charge.

Comment bénéficier de l’Allocation Personnalisée d'Autonomie ?

L’APA ne peut être versée que sous certaines conditions. Pour en être bénéficiaire, la personne en situation de dépendance doit :

  • Être âgée de 60 ans ou plus,
  • Résider sur le territoire français,
  • Être reconnue dépendanet.

Attention, toutes les aides pour personnes dépendantes ne peuvent pas nécessairement se cumuler. Ainsi, l'APA ne sera pas reversée à une personne âgée dépendante qui percevrait déjà les aides suivantes :

  • La PCH (prestation de compensation du handicap),
  • L’aide-ménagère à domicile,
  • Une aide de caisse de retraite.

Pour être certain de bénéficier de cette aide, le mieux est de se rapprocher de votre mairie. Vous pouvez également consulter le site du Service Public.

Quel niveau de dépendance pour bénéficier de l'allocation personnalisée d'autonomie ?

Afin de bénéficier de l’APA, le niveau de dépendance du bénéficiaire doit correspondre au Groupe Iso Ressources (GIR) 1, 2, 3 ou 4 de la grille Aggir.

À chaque GIR correspond un niveau de dépendance pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne :

  • Se lever,
  • S’habiller,
  • Se nourrir,
  • Se laver,
  • Se déplacer…

La grille Agir comporte 6 groupes allant du GIR 1, qui correspond à une dépendance lourde, au GIR 6, qui correspond à une absence de perte d’autonomie.

Quel est le montant de l'APA ?

Non seulement cette grille permet de connaître l’éligibilité du demandeur, mais aussi d’établir un plan d’aide et le montant maximal pouvant être versé dans le cas de l’APA à domicile :

  • GIR 1 correspond à un maximum de 1 714,79 € par mois,
  • GIR 2 correspond à un maximum de 1 376,91 € par mois,
  • GIR 3 correspond à un maximum de 994,87 € par mois,
  • GIR 4 correspond à un maximum de 663,61 € par mois.

Il s'agit là de montants maximum, et dans le cadre du maintien à domicile. La somme va s'adapter à la situation de chaque personne âgée dépendante.

Le plan d’aide de l’APA

Selon le GIR auquel est rattaché le bénéficiaire, l’APA déterminera un plan d’aide adapté à ses besoins :

  • Une aide à domicile,
  • Une aide pour le transport,
  • Une aide pour aménager le logement…

Seules les dépenses liées à ce plan d’aide feront l’objet d’une prise en charge par l’APA. Si ce plan d’aide ne convient pas au bénéficiaire, il peut faire l’objet de modifications.

Les revenus entrent-ils en compte dans le dossier de l'APA ?

Les revenus n’entrent pas en compte pour pouvoir bénéficier de l’APA. En revanche ils peuvent en modifier le montant.

Ainsi, une partie des dépenses peuvent être laissées à la charge du bénéficiaire. En toute logique, plus les revenus sont importants, plus l’allocation versée sera faible :

  • Revenus mensuels inférieurs ou égaux à 800,53 € : l’APA prend en charge la totalité des dépenses, sur la base du montant fixé par le plan d’aide.
  • Revenus mensuels supérieurs à 800, 53 mais inférieurs ou égaux à 2948,16 € : l’APA prend en charge entre 10 et 100 % des dépenses, sur la base du montant fixé par le plan d’aide.
  • Revenus mensuels supérieurs à 2948,16 € : l’APA prend en charge 10% des dépenses, sur la base du montant fixé par le plan d’aide.

En revanche, si le montant de l'allocation est inférieur à 29,28 €, elle ne sera pas versée.

Comment faire une demande d’APA ?

Pour déposer une demande d’APA, il suffit de demander un dossier APA auprès de la mairie, du CCAS (centre communal d’action sociale) ou du conseil départemental auxquels est rattachée la personne âgée dépendante.

Il existe également des points d’information locaux dédiés aux personnes âgées, auprès desquels il est possible de demander un dossier APA.

Une fois ce dossier en main, il ne restera plus qu’à le compléter et à rassembler les pièces justificatives demandées.

Dans les 10 jours qui suivent l’envoi du dossier APA à l’adresse indiquée, le conseil départemental accusera réception de la demande.

Si la demande d’APA est acceptée, un professionnel du bureau des personnes âgées du département se rendra au domicile du demandeur. Il établira son niveau de dépendance et proposera un plan d’aide correspondant.

Partagez cet article: