Profiter de l'allocation de solidarité aux personnes âgées

Tout savoir sur l'ASPA
Qu'est-ce que l'allocation de solidarité aux personnes âgées ?

Lorsque l’heure du départ à la retraite a sonné et que les ressources financières s’affaiblissent, il est parfois difficile de faire face aux dépenses de la vie courante. Si votre retraite est trop faible pour vous aider à vivre décemment, tournez-vous vers l’une des allocations mise en place spécialement pour la compléter : l’ASPA. Cette allocation de solidarité encore trop méconnue peut aider les séniors à compléter leur retraite, et ainsi faciliter leur situation financière.

Qu'est-ce que l'allocation de solidarité aux personnes âgées ?

Parce que la retraite de base ne suffit pas toujours, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), aussi appelée minimum vieillesse, est un complément qui peut s’avérer indispensable. Cette allocation pour séniors a pour objectif de vous assurer un revenu minimum. Il ne faut d'ailleurs pas la confondre avec le minimum contributif, qui vous est versé lorsque vous ne disposez pas de ressources suffisantes.

Tout comme la retraite, l'ASPA est versée aux retraités chaque mois. Cette aide financière est versée par :

  • La CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse),
  • Ou la CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail) selon votre lieu d’habitation;

Elle n’est pas cumulable avec l’aide à la réinsertion familiale et sociale (ARFS). Elle peut en revanche être cumulée avec l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI).

À savoir : si vous êtes déjà bénéficiaire des anciennes allocations de minimum vieillesse, vous pouvez demander à les remplacer par l’ASPA. Attention, vous ne pourrez pas revenir en arrière une fois cette démarche faite.

Qui peut recevoir l'allocation de solidarité personnes agées ?

Tout comme l'APA (détaillée ici), l'ASPA est attribuée sous certaines conditions de résidence, d’âge et de ressources. Assurez-vous de bien répondre à ces critères avant de déposer votre demande :

Votre situation

Pour être bénéficiaire de l'ASPA, vous devez résider en France au moins 6 mois dans l’année et être de nationalité française, ou relever de l’un des cas suivants :

  • Justifier d’un titre de séjour vous autorisant à travailler d’au moins 10 ans.
  • Être ressortissant de l’Espace Économique Européen ou de la confédération Suisse.
  • Relever d’un statut particulier comme réfugié, apatride ou avoir combattu pour la France.

Les conditions d’âge

En règle générale, vous devez être âgé de plus de 65 ans pour pouvoir bénéficier de l’ASPA.

Si vous êtes mère d’une famille nombreuse et que vous remplissez les conditions suivantes, vous pouvez néanmoins prétendre à l’ASPA avant 65 ans :

  • Avoir élevé 3 enfants ou plus pendant au moins 9 ans avant leur 16e anniversaire,
  • Avoir cotisé au moins 120 trimestres,
  • Avoir exercé un travail manuel ouvrier pendant 5 ans au cours des 15 dernières années.

Il en va de même si vous êtes reconnu handicapé et que correspondez à l’un des cas listés ci-dessous :

  • Avoir un taux d'incapacité permanente d'au moins 50%,
  • Être reconnu inapte au travail et atteint d'un taux d'incapacité de 50% définitivement,
  • Avoir bénéficié d’une retraite anticipée pour handicap.

Pour ces deux derniers cas, votre date de naissance établira l’âge à partir duquel vous pouvez demander l’allocation. Si vous êtes né par exemple en 1953, vous toucherez l’ASPA à l’âge de 61 ans et 2 mois.

Les conditions de ressources

L’allocation de solidarité aux personnes âgées vient compléter de faibles ressources. Vous devez donc ne pas dépasser un certain plafond de revenus pour pouvoir en bénéficier :

  • Pour une personne seule : il ne faut pas dépasser les 9 638,42 € par an, soit 803,20 € par mois.
  • Pour un couple : il ne faut pas dépasser les 14 963,65 € par an, soit 1 246,97 € par mois.

Pour être reconnu en tant que couple, vous devez être marié, lié par un PACS ou en concubinage.

Bénéficier de l’ASPA

Si vous répondez aux conditions données ci-dessus, réunissez les différents justificatifs dont vous avez besoin pour appuyer votre dossier et :

  • Remplissez le formulaire cerfa 14957, mis à votre disposition par la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) si vous percevez une retraite.
  • Si vous ne percevez pas de retraite, donnez votre dossier à votre mairie, qui le fera suivre à l’ASPA.

Une fois votre dossier complété et envoyé, le versement de l’ASPA sera effectué le 1er jour du mois qui suit la date de réception.

Quel est le montant de l'ASPA?

Le montant de l'allocation de solidarité aux personnes âgées varie en fonction de votre situation financière et familiale. Elle correspond à la différence entre vos ressources et le plafond de ressources fixé par l’ASPA.

Elle atteint donc un montant maximal de :

  • 803,20 € par mois pour une personne seule.
  • 1 246,97 € par mois pour un couple.

Si vous souhaitez exercer une activité complémentaire, ce montant sera réduit en fonction de votre revenu.

En cas de décès

Si le bénéficiaire de l’ASPA venait à décéder, il est possible de récupérer cette allocation sur la succession.

Le recouvrement est limité à :

  • 6 226,27 € par an pour une personne seule,
  • 8 152,24 € par an pour un couple.

Notez qu'il existe d'autres solutions d'aides pour les retraités. Citons par exemple l'abattement fiscal pour les personnes âgées.

Partagez cet article: