Appareil auditif ou assistant d'écoute ?

Que choisir entre un appareil auditif et un appareil d'écoute ?
Appareil auditif et appareil d'écoute : lequel choisir ?

L’avancée en âge entraîne souvent une perte de l’audition. Le port d’un dispositif auditif est une solution efficace pour corriger ce handicap. Face à l’étendue de l’offre sur le marché, nombreuses sont les personnes qui ne savent plus où se donner la tête. Dans ce guide, nous allons vous aider à différencier un appareil auditif d'un assistant d’écoute.

Qu’est-ce qu’un appareil auditif ?

Avant d’aborder le vif du sujet, il s’avère essentiel de comprendre le fonctionnement d’un appareil auditif.

Le fonctionnement d’un appareil auditif

L’appareil auditif est un accessoire qui permet d’amplifier le son. Pour assurer ses fonctions, il est composé de quatre éléments :

  • Un microphone,
  • Un amplificateur,
  • Une puce électronique,
  • Un haut-parleur.

Cette aide auditive est semblable à un ordinateur. Plus concrètement, il est capable de convertir n’importe quel type de sons afin d’améliorer votre confort auditif.

Les types d’appareils auditifs

Grâce à l’évolution de la technologie, les prothèses auditives sont aujourd’hui disponibles en plusieurs modèles :

  • Les appareils auditifs contour d’oreille sont apparents. Ultra-performants, ils permettent de résoudre les problèmes auditifs sévères.
  • Les appareils auditifs micro-contour d’oreille ont l’avantage d’être discrets. Ils sont conçus pour atténuer la baisse de l’audition.
  • Les appareils auditifs intra-auriculaires sont placés dans le conduit auditif. À la différence des autres aides auditives, ils sont totalement invisibles.

Appareil auditif et assistant d’écoute : quelles différences ?

Également appelé « amplificateur auditif », l’assistant d’écoute permet d’augmenter le son. En revanche, il ne permet pas de profiter d’une prise en charge personnalisée.

Contrairement aux appareils auditifs, l’assistant d’écoute n’est pas réglable. Ce qui représente une faille en cas de surdité sévère. De plus, l’amplification du son est limitée. Elle varie entre 0 à 20 dB.

Un autre point essentiel est que l’achat d’un assistant d’écoute ne permet pas de bénéficier d’un suivi permanent. Or, une prise en charge personnalisée est essentielle pour obtenir des conseils et d’acquérir un dispositif auditif qui s’adapte à la perte d’audition.

Vous trouverez dans ce tableau récapitulatif toutes les nuances entre un appareil auditif et un assistant d’écoute :

Appareil auditif

Assistant d’écoute

Un appareil auditif personnalisable

Sans réglage

Nécessite une prescription médicale

Vendu en pharmacie et sur Internet

Remboursé par la sécurité sociale

Sans prise en charge

Vous devez garder en tête qu’un assistant auditif ne peut remplacer un appareil auditif. 

Comment choisir son dispositif auditif ?

Avec l’âge, la perte de l’audition peut être progressive. De ce fait, le choix d’un dispositif auditif ne doit pas se faire au hasard. Dans cette partie, nous allons vous donner tous les éléments à prendre en considération pour sélectionner une aide auditive qui correspond à vos besoins.

Évaluer sa perte d’audition

Tous les appareils auditifs n’offrent pas les mêmes avantages. Ce qui fait que vous ne devez pas vous fier uniquement à l’aspect esthétique des dispositifs auditifs pour faire un bon choix.

Avant tout, il est primordial de passer un test afin d’évaluer le degré de votre perte d’audition. Les résultats de ce bilan permettront de vous orienter vers un accessoire auditif qui corrigera votre déficience auditive.

Déterminer les fonctionnalités recherchées

Toutes les personnes âgées qui souffrent de perte auditive n’ont pas les mêmes priorités :

  • Pour certains, porter un appareil auditif peut être une source de gêne. Les dispositifs légers et discrets sont idéaux pour améliorer leur bien-être.
  • Les seniors qui ont un train de vie rythmé, quant à eux, sont intéressés par les accessoires robustes et performants.

De ce fait, il est nécessaire d'avoir une idée des spécificités que vous recherchez pour mieux choisir un appareil qui correspond à vos besoins.

Vous avez compris, l’appareil auditif et l’assistant d’écoute sont totalement différents. Pour profiter d’une meilleure prise en charge en cas de perte d’audition, il vaut mieux se faire accompagner par un professionnel.

Partagez cet article: