Que faire pour atténuer les problèmes d’audition ?

Problèmes audition
audition

Bien que les problèmes d’audition n’entraînent pas automatiquement la perte d’autonomie des séniors, ils affectent leur quotidien. La communication s’avère en effet plus difficile lorsque la surdité est sévère, ce qui peut entraîner une certaine détresse, et une véritable solitude. Les appareils auditifs permettent aujourd’hui de pallier à ce problème. Mais quelle aide auditive choisir parmi les différentes offres sur le marché ? Quel budget doit-on allouer pour s’équiper de prothèses auditives ? Est-il possible de bénéficier d’une aide pour financer l’achat d’un appareil auditif ? Nous vous disons tout !

Comment choisir son appareil auditif ?

En France, près de 5 millions de personnes souffrent de déficience auditive. Pour la plupart d’entre elles, les problèmes sont survenus après 60 ans.

Avec l’âge, le port de prothèses auditives est ainsi devenu très courant, car il est naturel de souffrir de pertes auditives en prenant de l'âge. L'appareillage auditif permet aux séniors de continuer de vivre normalement, en dépit de leur déficit auditif, et les protège de l'isolement lié à des troubles auditifs.

Mais, avant de se lancer dans l’achat de cet équipement, il est conseillé de prendre en compte différents critères suivants pour bien choisir son aide auditive.

L'importance de faire diagnostiquer son audition

La prise de rendez-vous auprès d’un audioprothésiste est indispensable avant d’acheter son appareil auditif. Ce spécialiste évaluera le déficit auditif de ses patients et examinera la morphologie de leur conduit auditif. Il proposera ensuite le type d’appareils qui leur convient.

Il faut en effet savoir que la prothèse auditive est un appareil qui a besoin de réglages, et qui ne peut donc pas être choisi sans l'aide d'un professionnel.

La performance de l'appareil auditive

Les aides auditives sont des appareils plus ou moins puissants, selon les besoins du patient.

Bien déterminer la performance de l'appareil est critère est crucial lorsque le degré de surdité est sévère. Il faut savoir que certains appareils auditifs sont réglables, notamment ceux qui sont dotés d’une fonctionnalité pour régler le volume du son.

Bien régler la puissance d'une prothèse auditive est quoi qu'il en soit essentiel :

  • Pas assez puissante, l'aide auditive ne fonctionnera pas.
  • Trop puissante, la prothèse auditive sera très dérangeante.

Parfois, il faut porter l'appareil plusieurs semaines pour pouvoir le régler parfaitement.

L’ergonomie de l'appareil

Il est important que le port de l’appareil auditif ne soit pas contraignant. Il est donc recommandé d’opter essentiellement pour un équipement facile à utiliser et peu encombrant.

La taille d'une aide auditive va dépendre de la puissance nécessaire, des préférences du patient et de son budget. Une prothèse auditive de petite taille ne sera en effet pas forcément adaptée aux plus lourdes pertes d'audition.

Le design de l'aide auditive

Avec l’évolution de la technologie, il est aujourd’hui possible de s’équiper d’un appareil auditif très discret. Pour cela, il est conseillé d’orienter son choix sur la prothèse auditive « sur-mesure » qui épouse parfaitement la forme du conduit auditif.

L'aspect du design jouera essentiellement pour une personne qui ne tient pas à ce que son appareil auditif soit trop visible, ce qui est très fréquent.

Appareils auditifs : quelles sont les gammes de produits ?

Les appareils auditifs commercialisés sur le marché peuvent être catégorisés en 3 différents types :

  • Les appareils à conduction osseuse,
  • Les appareils contours d’oreilles,
  • Les appareils intra-auriculaires/

Les appareils à conduction osseuse

Le design de ce type d’appareils s’apparente à une paire de lunettes (on parle parfois de lunettes auditives). Mais, à la seule différence, il est équipé d’un système qui émet des vibrations sur les os de la mâchoire.

Cet appareil auditif s’adresse aux personnes âgées souffrant d’un degré de surdité moyen ou d’une malformation à l’intérieur des oreilles. Il est plus imposant qu'une aide auditive classique, mais à l'avantage d'être plus simple à porter et à retirer.

Les appareils contours d’oreilles

C’est l’un des appareils les plus prisés grâce à sa solidité et à sa facilité d’utilisation. Son port est préconisé pour résoudre les problèmes auditifs, quelle que soit leur sévérité. Côté praticité, la batterie de cet appareil auditif dispose d’une durée d’autonomie de 15 jours (pour une durée d’utilisation de 12 heures par jour en moyenne).

C'est un appareil simple à porter et à retirer, mais qui reste généralement assez visible.

Les appareils intra-auriculaires

Cet appareil auditif se distingue par ses oreillettes à placer dans le conduit auditif. Grâce à sa forme plus discrète, il séduit les utilisateurs qui ont du mal à accepter leur handicap.

Pour ce type d’appareil auditif, il faut prévoir d’avoir des réserves de piles en permanence. Son autonomie est largement plus courte que celle des autres gammes de produits. En revanche, il a l'intérêt d'être particulièrement discret.

Prix d'un appareil auditif et aides financières

Le prix de l’appareil auditif dépend de son type et de ses fonctionnalités. Le prix d'une prothèse auditive dépendra essentiellement de vos attentes et de vos besoins :

  • Il faudra prévoir un budget moyen de 500 € pour s’équiper d’un appareil standard.
  • En moyenne gamme, il est possible de trouver un appareil auditif vendu à 1 500 € en moyenne.
  • Les appareils auditifs de dernier cri (connectés avec un smartphone) peuvent coûter jusqu’à 2 200 €.

Tout comme dans le cadre de l'aide à domicile pour séniors, il est possible de bénéficier de certaines aides pour couvrir le prix d'une aide auditive. La sécurité sociale propose le remboursement partiel du prix d’achat des appareils auditifs. Le montant de cette allocations financière dépend de la classification de l’appareil. Il est de :

  • 540 € pour les appareils auditifs analogiques.
  • Entre 600 à 750 € pour les appareils auditifs de moyenne gamme.
  • 840 € pour les appareils auditifs numériques.

Les personnes âgées peuvent percevoir des allocations supplémentaires, dans le cas où elles ne sont pas couvertes. Dans tous les cas, le mieux est de contacter un audioprothésiste pour estimer le prix d'un appareil et les aides dont vous pouvez bénéficier.

À l’instar de la téléassistance, les appareils auditifs sont des solutions pérennes pour garantir le bien-être des personnes âgées souffrant d’un problème auditif. Pour une meilleure prise en charge, il est primordial de détecter les problèmes auditifs le plus tôt possible, et de ne pas hésiter à faire un bilan auditif dès que cela s'avère nécessaire.

Partagez cet article: