Les bienfaits de la cure thermale en rhumatologie

Cure thermale
Rhymatologie pour senior

La cure thermale en rhumatologie peut avoir des effets fous sur l'arthose et sur les troubles articulaires. Pour les seniors, la cure thermale est une source de bien-être et permet de soulager les douleurs liées aux inflammations des articulations. Les séniors ont ainsi toutes les raisons de profiter des bienfaits de la cure thermale. Mais en consiste les soins thermaux ? Quelles sont les différentes approches des cures thermales pour guérir les maux ? Quelles sont les indications thérapeutiques pour ce type de prises en charge ? Cette page vous explique tout ce qu'il faut savoir sur la cure thermale.

Le principe de la cure thermale 

La cure thermale est un traitement souvent préconisé par des médecins. D’une durée de 3 semaines, la cure thermale se déroule dans des stations thermales, en bord de mer.

Si le thermalisme est aussi efficace, c’est grâce aux vertus thérapeutiques des sels minéraux que l’on retrouve dans la composition de l’eau.

Il existe deux principaux types de traitement pour soigner les maladies, à savoir :

  • L’hydrothérapie externe,
  • L’hydrothérapie interne.

Voyons ensemble les particularités de ces techniques :

L’hydrothérapie externe

L’hydrothérapie externe se base sur le contact direct de l’eau thermale, et elle inclut :

  • Les bains,
  • Les massages,
  • Les applications de boue,
  • La pulvérisation d’eau thermale.

L’hydrothérapie interne

L'hydrothérape interne englobe les traitements curatifs tels que :

  • La cure de boissons afin d’éliminer les toxines présentes dans le corps,
  • Le gargarisme.

On l'utilise souvent en complément d'une application externe, mais son utilisation se fait plus rare.

Cure thermale, thalassothérapie, balnéothérapie... Quelles différences ?

On compte aujourd’hui plus de 600 000 curistes sur le territoire hexagonal. Sujets aux troubles tels que les tremblements causés par la maladie de Parkinson ou encore la fragilité des os, les seniors sont attirés par les vertus avérées de l’eau thermale.

Attention ! La cure thermale, la thalassothérapie et la balnéothérapie sont trois concepts bien distincts. Certes, l’eau est leur principal point commun, mais en réalité, elles proposent trois approches thérapeutiques assez différentes. La différence réside principalement au niveau de la source de l’eau utilisée.

La cure thermale, ou crénothérapie

La cure thermale exploite exclusivement les bienfaits des eaux minérales naturelles. La crénothérapie permet de traiter une grande variété de pathologies :

  • Elle atténue les douleurs articulaires et musculaires,
  • Elle renforce aussi la circulation sanguine et soigne de nombreuses affections digestives.

La thalassothérapie

Pour la thalassothérapie, les centres ont recours aux substances provenant du milieu marin (l’eau de la mer, les algues, le sable et la boue), ce qui explique la présence des instituts de thalassothérapie au cœur des stations balnéaires.

Contrairement à la cure thermale, les coûts d’une séance de thalasso ne sont aucunement remboursés par l’assurance.

En règle générale, les soins sont destinés aux personnes désireuses de se détendre et de s’évader.

La balnéothérapie

La balnéothérapie repose sur des soins et des bains d’eau douce. Cette expression est souvent utilisée à des fins commerciales, étant donné que la balnéo ne se pratique jamais dans un centre aquatique.

En revanche, elle inclut aussi des traitements thermaux. Il n’est pas rare qu’elle soit proposée dans les stations thermales.

Les indications thérapeutiques de la cure thermale

Grâce à ses vertus sans pareilles, la cure thermale est recommandée pour traiter une grande variété de pathologies.

La cure thermale rhumatologie

La cure thermale contre l'arthrose se retrouve parmi les traitements les plus populaires, d’autant que cette maladie touche un grand nombre de personnes âgées. Englobé dans la cure thermale rhumatologie, le traitement a pour but de soulager les articulations et de traiter toute forme de raideur.

Les soins sont constitués des interventions telles que :

  • Des séances de kinésithérapie,
  • Des bains de pieds,
  • Des massages,
  • Des applications de boues sur les zones douloureuses.

Cure thermale arthrose et prise en charge de la sécurité sociale

Il est indispensable de respecter les conditions suivantes pour percevoir le remboursement de la sécurité sociale :

  • Un médecin doit prescrire le traitement,
  • La durée de la cure thermale est limitée à 18 jours,
  • Le centre thermal qui prend en charge les soins curatifs doit faire partie des 105 établissements conventionnés par la sécurité sociale.

En principe, la sécurité sociale rembourse essentiellement le coût de la consultation et le « forfait thermal ». Ces soins sont couverts à 65 % à 70 % selon le cas. Quant à l’hébergement, la sécurité sociale verse un montant forfaitaire de 97,5 €.

On retrouve des stations thermales dans presque toutes les régions de France. Les derniers chiffres font état de 85 emplacements répartis sur tout le territoire.

Partagez cet article: