Mieux vivre sa dépendance avec un assistant de soins en gérontologie (ASG)

ASG : Assistant de soins en gérontologie
Une assistant de soins en gérontologie avec sa patiente

Il est important pour les personnes âgées en perte d’autonomie et présentant des troubles cognitifs d’être accompagnées dans les actes essentiels de la vie quotidienne (AVQ), que ce soit à domicile ou dans un établissement médicalisé. Pour cela elles peuvent bénéficier depuis la création du plan Alzheimer, d’un assistant de soins en gérontologie (ASG). Cet intervenant à domicile (ou en établissement spécialisé) a pour vocation d'accompagner les personnes âgées en état de grande dépendance. Nous vous en disons plus sur ce service à domicile et sur son utilité.

Qu’est qu’un ASG ?

Un ASG ou assistant de soins en gérontologie, est un aide-soignant ou aide-médico-psychologique (AMP) spécialisé dans les soins à apporter aux personnes :

  • En situation de grande dépendance,
  • Atteintes de la maladie d’Alzheimer,
  • Atteintes de toute autre maladie chronique ou dégénérative.

Sous la responsabilité d’un professionnel paramédical ou d’un travailleur social, il permet de maintenir l’autonomie de la personne et d’améliorer son quotidien, que ce soit dans le cadre du maintien à domicile ou dans un établissement spécialisé. Il l’aide ainsi à réaliser les tâches de la vie quotidienne, devenues difficiles, et à s’adapter au mieux à sa condition.

À savoir : cette spécialisation a été mise en place à la suite du déploiement du plan Alzheimer en 2008, afin de répondre aux besoins du nombre grandissant de personnes touchées par la maladie.

Le rôle de l'assistant de soins en gérontologie

L'assistant de soins en gérontologie apporte une aide aux personnes âgées dépendantes, qui permet de rassurer une personne atteinte d'Alzheimer, ou ayant perdu en autonomie.

Le rôle de l'ASG est multiple :

Un soutien psychologique pour les personnes âgées dépendantes

L’assistant de soins en gérontologie permet non seulement d’assurer une surveillance et un accompagnement spécialisés au quotidien, mais aussi de lutter contre la solitude et les risques de dépression dont peut souffrir la personne âgée :

  • Il aide notamment le patient à retrouver une bonne image de lui même, et à mieux accepter sa nouvelle vie.
  • Il évite l’isolement de la personne de son entourage et la pousse à rester active.
  • Il lui offre écoute et soutien, et garantit ainsi un meilleur équilibre psychologique, nécessaire pour maintenir son état de santé.

Il peut également apporter un soutien psychologique au membre de la famille du patient, qui peuvent rencontrer des difficultés à gérer la maladie de leur proche et ses symptômes. Pour les proches, la présence de l'ASG est également l'assurance d'une bonne prise en charge et d'un suivi attentif des soins.

La prise en charge de soins gérontologiques

Paralllèlement à sa mission de soutien psychologique, l’assistant de soins en gérontologie réalise quatre types d’action :

  • L’accompagnement, l’aide et le soutien de la personne et de son entourage,
  • La réalisation de soins d’hygiène quotidiens,
  • La réhabilitation et la stimulation des capacités,
  • Le maintien des liens sociaux et de la connexion à l’environnement.

Ces soins spécifiques sont primordiaux dans le quotidien des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer ou ayant des troubles cognitifs. Ils nécessitent d’être parfaitement adaptés aux capacités et à l’état de santé de la personne, pour prévenir tous types de complications.

Ainsi l’ASG a pour rôle d’établir le niveau de dépendance de la personne afin de proposer des actions adaptées et efficaces, tout au long du suivi. Ces actions évolueront de la même manière que l’état de santé du patient. L’assistant de soins en gérontologie doit donc être présent au quotidien et être particulièrement attentif au moindre signe.

Où peut-on bénéficier des soins d’un ASG ?

L’assistant de soins en gérontologie exerce dans différents types d’établissements médicalisés :

  • Les maisons de retraite,
  • Les Unités d’Hébergements Renforcés (UHR),
  • Les Établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD),
  • Les Unités de soins de longue durée (USLD),
  • Les Unités cognitivo-comportementales (UCC).

Il peut également intervenir dans le cadre d'une ESA (équipe spécialisée Alzheimer), qui intervient directement à domicile.

Dans le cadre du plan Alzheimer, le nombre de postes d’assistants de soins en gérontologie est en constante augmentation depuis plusieurs années.

Il est également fortement renforcé dans les Services de Soins Infirmiers à Domicile ou SSIAD, afin de garantir le maintien de la personne âgée dépendante le plus longtemps possible dans son logement. Ce maintien est essentiel afin de ne pas bouleverser le quotidien du patient et d’assurer au maximum son moral en le laissant vivre dans un environnement auquel il est attaché.

Partagez cet article: